Articles

L’acompte sur salaire : une réponse à la précarité financière ?

Paris, 16 juin 2020 – Les imprévus financiers sont connus pour être source d’anxiété et de difficultés chez les Français. Ils impactent directement le moral, la santé et l’équilibre d’un ménage, et c’est pourquoi l’acompte salarial est vu comme étant une solution à cela.

Les imprévus financiers : une réalité connue des Français 

Avez-vous déjà vécu cette situation de l’imprimante qui rend l’âme d’un coup, du portable perdu ou d’une dépense urgente à faire ? Vous le savez, vous n’avez pas le choix et vous devez faire cette dépense. 

Près d’un Français sur deux (40%) connaît cette situation chaque année et 65% se disent mis en difficulté financière suite à un imprévu. Pour plus de la majeure partie des cas, le montant des imprévus est inférieur à 1000€, et pourrait se passer d’une demande de découvert bancaire ou de crédit à la consommation. 

Pour faire face à ce type de dépenses, les Français privilégient trois moyens de financement : l’épargne personnelle, l’entourage ou le crédit à la consommation

Ces trois alternatives semblent être des solutions adéquates à l’urgence économique connue; cependant elles en le sont pas. En effet, ces solutions fragilisent encore plus l’équilibre financier de l’individu. Une solution plus humaine, plus responsable et peu voire pas coûteuse semble indispensable et nécessaire pour répondre correctement à ce problème. 

Pour une alternative financière plus accessible et plus responsable

Une solution à la portée de tous salariés, simple à demander et sans frais, voilà ce à quoi aspire une grande partie des salariés français. L’acompte présente ces caractéristiques et est tout aussi intéressant pour l’employé que pour l’employeur. 

En effet, le principe d’un acompte, comme le souligne l’article L 3242-1 du Code du Travail, reste simple : 

  1. Demande d’acompte sur des heures déjà travaillées
  2. Aucun frais, ni d’intérêt est ajouté
  3. Demande qui ne peut être refusée par l’employeur

Mais alors, pourquoi choisir l’acompte plutôt que l’avance sur salaire ? 

Le fonctionnement de l’avance sur salaire diffère sous deux aspects de l’acompte sur salaire. 

  1. Avance sur salaire peut être refusée par l’employeur
  2. Intérêt porté au montant de l’avance (de l’ordre de 10% du salaire net) 

Ainsi, l’acompte sur salaire est davantage en faveur d’une quête de stabilité financière

Accélérer le processus de l’acompte via sa digitalisation 

Demander un acompte sur salaire relève d’un processus administratif qui peut s’avérer long et complexe. Pourtant, la digitalisation et les applications réduisent de façon considérable la paperasse et le temps qui y sont consacrés. 

Jamais il n’a été plus simple et plus rapide que de demander un acompte avec Rosaly. L’application garantit une transparence et une stabilité financière auprès des salariés. Son système permet au salarié de consulter en temps réel le montant qui lui est octroyé pour faire, par la suite, une demande d’acompte.  De plus, une fois la demande effectuée, Rosaly se porte garante de transférer instantanément et sans frais le montant demandé 

Ainsi, la démocratisation de l’usage de l’acompte sur salaire apporterait plus de sérénité financière et réduirait les coûts engendrés par les crédits à la consommation.